IESCHOUA

Qui est Jésus Accueil | Nous contacter

Accueil
Haut
Mission
Vie de Jesus
Parcours
Meditations-GRUN
Evangile St Luc
Evangile St Matthieu
Evangile St Jean
Evangile St Marc
Croisiere
Nourriture du coeur
Forum  Prieres
Chants
Prieres & Reflections
La passion
Suggestions
Liens
Forum discusions

Qui est Jésus?

C’est une question que je me pose. Qui est cette Personne que nous appelons Fils de Dieu? Et-ce que je Le connais?

Connaître une personne, c’est savoir qui il est? C’est quoi son histoire? Est-ce suffisant pour dire que je connais une personne en entendant parler de lui?

Si je parle du premier ministre du Canada, je pourrai dire beaucoup de choses sur lui. J’entends son nom à la radio. Je lis sur lui dans les journaux. Il y a même des biographies sur lui. Je peux tout lire et je confirme que je connais ce personnage. J’ai entendu parler de lui. Je connais sa vie. Mais si je parle à sa femme et à ses enfants, ils me parleront de lui d’une façon différente, de leur relation personnelle avec lui. Je verrai à ce moment une autre facette qui m’est inconnue. Je remarquerai aussi que chacun de ses enfants va me dévoiler un visage différent. Alors qui est ce premier ministre? Celui de la média ou celui de sa famille?

Jésus est unique. J’ai lu dans les Évangiles l’histoire de sa vie. L’Église me parle tout le temps de Lui. Les autres religions me parlent de Lui aussi. Les autres personnes autour de moi me parlent de Lui. Est-ce que c’est suffisant pour dire que je Le connais? Je découvre qu’Il est unique, Il est puissant, Il est guérisseur, Il est vivant encore. Je Le connais. Mais, est-ce que c’est ça la foi, dont j’entends parler? Croire en son existence, connaître son histoire, ne veut pas dire que je sais vraiment qui est Jésus.

Avoir la foi, c’est avoir cette relation unique avec lui. Jésus est unique, mais Il se présente à chacun de nous avec des aspects différents. Quand je parle de Lui à d’autres, je réalise que nous avons des connaissances semblables de Lui mais nous Le voyons d’une façon différente. Connaître le vrai Jésus c’est avoir cette relation intime avec Lui. Chaque enfant a une relation unique avec son père et sa mère et cette relation intime et unique fait que ces enfants les connaissent bien. Une connaissance de son histoire et de sa vie, même si je n’ai aucun doute de sa vérité, ne suffit pas pour dire que je connais Jésus. C’est en ayant cette relation intime avec Lui, en lui parlant comme un ami, un frère et un père que je peux dire que je Le connais. C’est à ce moment que je peux dire que j’ai une confiance en Lui. Je suis comme l’aveugle Bartimé sur la route de Jéricho. J’ai entendu parler de Jésus, je sais qu’Il guérit les malades, je connais son identité comme le messie fils de David, mais je cherche cette relation personnelle avec Lui. J’ai confiance en Lui et je sais qu’Il ne m’abandonne pas. Je veux qu’Il ouvre les yeux de mon cœur pour que je voie les personnes autour de moi comme lui, Il les voit.

Comment je sais que je Le connais? Je peux dire que je Le connais car je suis chrétien. Mais qu’est ce que ça veut dire pour moi être chrétien? J’étais baptisé et j’ai reçu le Saint  Esprit, mais ceci était le début d’un long chemin. Je ne me rappelle pas de ce moment de départ. C’est ensuite que j’ai commencé à entendre parler de Jésus, à connaître son histoire, à croire à son existence à ce qu’Il a fait, que j’ai commencé à vraiment Le connaître. J’ai écouté ce qu’Il m’a dit à travers les Évangiles. Mais je n’ai pas eu la foi qu’en développant cette relation intime avec Lui. Alors maintenant je sais que je ne suis pas seul,  je vis ma vie avec Lui. Il m’accompagne tout le temps. Tout est plus facile. Ma connaissance de Lui, n’est pas juste vivre pour arriver à Lui mais plutôt vivre avec Lui, sur le chemin qu’Il m’a indiqué. Tout est éclairé par sa lumière et je vois mieux où  je vais.  Une fois que L’ai connu, et que j’ai écouté ses paroles, j’ai eu confiance en Lui. Je Lui ai ouvert la porte et j’entends maintenant ses conseils raisonner dans mon cœur. Avec cette confiance, Je me suis levé d’un bond à son appel comme Bartimée. J’ai laissé tomber mon manteau et mon masque et je suis allé Le suivre et parler de Lui en gardant en moi ses paroles qui me disent que je suis un enfant de Dieu et que nous sommes tous des frères.

 Alors j’ai réalisé une différence dans ma vie de tous les jours. En connaissant Jésus, j’ai commencé à avoir la charité mais en ayant une relation avec Lui, j’ai eu la compassion. Ceci je l’ai réalisé en écoutant une émission à Radio Ville Marie quand ils ont parlé de la différence entre la charité et la compassion. Je pratiquais la charité quand je le voulais, à ma façon. Je décidais du montant d’argent à donner, de combien de temps je consacre aux autres. Je décidais quel don faire, à tel groupe ou à telle église. Je suis en contrôle de ma charité. Après ma relation intime avec Jésus, j’ai eu la compassion dans mon cœur. C’est Jésus qui contrôle. J’ai la compassion quand je vois les malades, les enfants mal traités, les mal-nourris. Je ne suis plus en contrôle de mes émotions. C’est à ce moment que j’ai réalisé que je commence à savoir la Vérité, à connaître qui est Jésus. J’ai confiance en Lui. Il est en moi, en mon cœur. C’est ça mon Jésus.

Jean Dib

16 septembre 2009


Pour nous contacter :

E-Mail : luc@ieschoua.org

Modifié le  14-02-2012.