IESCHOUA

Comment Dieu Nous Guide t-il? Accueil | Nous contacter

Accueil
Haut
Mission
Vie de Jesus
Parcours
Meditations-GRUN
Evangile St Luc
Evangile St Matthieu
Evangile St Jean
Evangile St Marc
Croisiere
Nourriture du coeur
Forum  Prieres
Chants
Prieres & Reflections
La passion
Suggestions
Liens
Forum discusions

Comment Dieu Nous Guide-t-il?

Par May Chehab

22 0ctobre 2004

Introduction

Nous avons tous beaucoup de décisions à prendre dans nos vies concernant le mariage, les enfants, le choix de notre métier, où habiter, dans quel pays habiter dans mon cas ou dans le cas de plusieurs d’entre nous, et j’en passe.

Avec toutes ces décisions qu’on a à prendre, Dieu nous promet de nous guider, car il est notre berger et nous sommes ses brebis. Dans Jean 10, 3-4 il dit: "Il appelle ses brebis chacune par son nom et les mène dehors. Quand il les a toutes faites sortir, il marche devant elles et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix."

Moi personnellement et récemment, j’essaye de faire attention aux signes que le Seigneur m’envoie. Je voyais père Roger à l’église Saint-Luc et à chaque fois je devais lui rappeler mon nom, et un jour en allant me communier, et c’était un jour ou quelque chose n’allait pas très bien, il me dit le corps du Christ pour toi May, et c’était pour moi quelque chose, c’était comme si Jésus lui-même m’avait appelé par mon nom.

Dieu appelle chacun de nous par son nom, "il nous a choisis avant la création du monde" (lettre de Saint Paul aux Éphésiens) et il nous connaît très bien, et il désire que nous découvrions sa volonté avant de prendre n’importe quelle décision. Beaucoup de fois dans ma vie je n’ai pas voulu consulter Dieu dans mes décisions à prendre, car je me disais peut-être ce que moi je voulais, ne correspondait pas à ce que lui il voulait, et même des fois je savais que ce que je faisais, n’était pas sa volonté. Mais par contre si on regarde la vie des saints, par exemple Sainte Thérèse De Lisieux a dit :" je ne crains qu’une chose c’est de garder ma volonté, prenez-la Seigneur car je choisis tout ce que VOUS VOULEZ". Et la Sainte Vierge de dire dans le récit de l’annonciation "je suis la servante du Seigneur qu’il me soit fait selon SA VOLONTÉ" c’est dans Luc 1:38

Si Dieu veut qu’on fasse sa volonté, c’est toujours car il nous aime, il connaît nos besoins et il veut le meilleur pour nous, car nous sommes ses enfants et comme a dit Catherine la semaine passée, et j’ai beaucoup aimé, nous sommes ses enfants adoptés, et donc choisis. La  plupart d’entre nous ont des enfants et on n’a qu’à penser combien on les aime et jusqu’où on est disposé à sacrifier pour eux, et bien nous sommes les fils et les filles de Dieu et nous savons jusqu’où il est allé pour nous, car son amour surpasse celui d’un père humain, alors il faut aussi lui faire confiance, lui remettre nos décisions et lui faire confiance, ce qui n’est pas toujours facile pour nous les adultes. C’est peut-être plus facile pour les enfants de faire confiance, je vous donne un exemple de mes enfants: mes 2 plus jeunes ont déjà 10 et12 ans, ils savent traverser la rue tous seuls, mais quand je leur tend mes mains et j’attrape chacun d’un côté et je traverse avec eux, je remarque qu’ils ne regardent plus ni à gauche ni à droite, ils se laissent guider et ils me font totalement  confiance, car ils savent que je ne vais pas les lâcher et que je les conduirai à l’autre côté sains et saufs. Dieu non plus ne nous lâche pas, il est tout le temps prêt à nous tenir la main.

Mais de quelle manière ou par quel moyen Dieu peut-il nous guider ou nous parler?

Dieu peut nous parler et nous guider à travers

  1. La Bible car la Bible est la Parole de Dieu et c’est une Parole vivante. Saint Paul dans sa lettre à Timothé dit: "Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice" 2 Timothé 3: 16.

    C’est dans la bible qu’on trouve les 10 commandements, nous trouvons donc ce que Dieu veut nous dire. Nous savons alors ce qui est mauvais aux yeux de Dieu. Beaucoup de passages de la bible nous disent comment nous conduire dans notre vie quotidienne, au travail ou en période de difficultés. La bible nous enseigne aussi qu’il faut donner et pardonner.

    Et quand nous sommes incertains de la direction à prendre, Dieu nous guide souvent par sa parole. Comme le dit le psaume119:105 " Une lampe sur mes pas, ta parole, une lumière sur ma route."

    Plusieurs fois, j’ai demandé à Dieu de me guider pour prendre telle ou telle autre décision et j’ai trouvé ma réponse par un verset de l’évangile. Au début de cette année par exemple, je voulais donner un témoignage à l’église St-Luc, et puis à un moment donné j’ai beaucoup hésité, j’ai eu peur et j’ai eu des doutes, et je cherchais des signes, et j’ouvre l’évangile et je tombe sur une prière qui dit "nous avons besoin de témoins, donne-nous des témoins, fais de nous tes témoins Seigneur". Et c’était devenu clair pour moi qu’il fallait donner ce témoignage.

     

  2. Dieu peut nous parler et nous guider à travers l’Esprit-Saint

L’Esprit de Dieu est en nous, et il veut nous parler, et il faut savoir l’écouter.

La semaine passée, on a vu que la prière n’est pas un monologue mais plutôt un dialogue avec Dieu, donc prier (comme l’a très bien dit Catherine) c’est tenir une conversation coeur à coeur avec Dieu, c’est parler à Dieu, mais aussi c’est écouter, entendre, qu’est-ce qu’il a à nous dire.

Durant mes prières, des fois, je parle à Dieu, puis je fais silence, et j’essaye d’écouter ce que Dieu a à me dire, et souvent il me parle, non pas d’une voix audible mais d’une voix qui vient du fond de mon coeur. Au début, j’avais des doutes, je me disais, ah non peut-être ce n’est pas Jésus qui me parle, c’est moi qui parle à moi-même, mais ces mots que je sentais, c’était des mots d’amour, des paroles qui me consolaient, me réconfortaient et me donnaient une paix intérieure, alors ça ne pouvait venir que de Dieu. N’oublions pas que nous sommes ses brebis et que nous connaissons sa voix.

Des fois Dieu peut nous parler en faisant naître en nous le désir d’accomplir telle ou telle chose.

L’année passée, j’avais inscrit ma fille à la catéchèse ici à St-Luc, et dans la feuille d’inscription, on demandait si on pouvait aider les enfants dans leur parcours, et qu’ils avaient besoin de bénévoles, alors j’ai inscrit mon nom. Quand les cours allaient commencer, on m’a demandé si j’étais toujours intéressée pour aider, je leur ai dit que oui. Je me suis dit, de toute façon je viens pour accompagner ma fille, alors au lieu de la déposer et puis de nouveau venir la chercher, je reste avec elle tout en donnant mon cours. Mais mes intentions s’arrêtaient là, c.à.d. dés que ma fille termine ses cours, moi aussi j’arrête de donner des cours. Mais ce que j’ai senti était plus fort, j’ai senti que j’avais une mission, donc un engagement envers ces jeunes, et que ça ne s’arrête pas là, et croyez moi si je vous dis, j’ai appris et je suis en train d’apprendre des enfants plus que je leur donne. Donc Dieu m’a parlé en faisant naître en moi un désir d’agir et de me sentir en un sens responsable du cheminement de ces jeunes.

La bible, dans l’ancien comme dans le nouveau testament, nous donne beaucoup d’exemples de Dieu, qui nous guide d’une façon extraordinaire comme par des prophéties, par des rêves, par des anges, par des visions ou par une voix audible.

  1.  Dieu nous parle et il nous a promis de nous conduire et de nous guider, mais en même temps il nous demande d’utiliser notre bon sens et notre raison.

Donc dans chaque décision qu’on a à prendre, on doit réfléchir. Si on abandonne notre bon sens on peut facilement se mettre dans des situations absurdes et peut-être dangereuses.

Par exemple quelqu’un ne quitte pas son travail avant d’abord d’en trouver un autre.

Je peux vous donner des exemples de mes propres expériences ou on devait utiliser notre bon sens.

Quand la guerre a commencé au Liban, j’avais 16 ans, j’ai quitté le Liban à 30 ans encore la guerre n’était pas terminé. Donc je suis allée à l’école durant la guerre, je suis rentrée à l’université durant la guerre, j’ai travaillé durant la guerre, je me suis mariée durant la guerre et j’ai eu ma première fille encore durant la guerre, donc je peux dire que la guerre a affecté une grande partie de ma vie. Et je peux dire que durant ces 14 années, on avait tellement besoin de la main de Dieu pour nous guider, ou aller, ou se cacher, quel chemin prendre, quel chemin était le plus sûr pour arriver à la maison. C’est vrai qu’on avait besoin de Dieu pour nous guider, mais aussi on avait besoin de notre bon sens . On ne pouvait pas dire, il y a des coups, mais on sort quand même Dieu va nous protéger et nous guider. Il fallait prendre le temps de réfléchir à chaque situation ou l’on se trouvait. Donc durant les bombardements très souvent avec toute la confusion qui régnait, il était difficile de savoir ce que Dieu voulait que l’on fasse, alors très souvent on devait se fier à notre bon sens, on devait prendre la situation avec beaucoup de calme et de sagesse. Par exemple une fois j’étais au travail, et les coups avaient commencé, la première chose qu’on pense à ces moments là, est d’aller à la maison et rejoindre sa famille et puis trouver un endroit ou se cacher tous ensemble, et ma fille qui avait 6 mois était chez ma mère, je ne pensais qu’à aller la rejoindre, mais sur le chemin qui nous séparait, il y avait de violents bombardements, mon instinct de mère voulait que je la rejoigne immédiatement mais je me suis fiée à mon bon sens d’attendre et la rejoindre plusieurs heures plus tard, c’est à travers le bon sens que Dieu m’a guidé ce jour là.

  1. Dieu nous parle aussi par le conseil des autres chrétiens, ou à travers des personnes qui met sur notre chemin, car nous avons besoin les uns des autres. On peut demander le conseil de nos parents ou des personnes qui ont plus d’expérience que nous ou les conseils d’un guide spirituel. On peut consulter plusieurs personnes et écouter leur conseil et ensuite prendre notre propre décision car il ne faut pas oublier que nous sommes les seuls responsables de nos décisions.

     

  2. Dieu nous guide aussi par les événements.

    Des fois Dieu ferme des portes, ou il nous ouvre des portes, et nous guide vers le chemin.

    Je vous donne encore des exemples de mon vécu.

    L’idée de venir au Canada de tout vendre, de quitter notre travail, de quitter nos parents , nos amis, notre pays n’est pas une chose facile, peut-être plusieurs d’entre vous savent ce que c’est, mais on s’est confié à Dieu et on s’est dit, que si Dieu voulait qu’on vienne ici qu’il facilite pour nous les choses, et les portes d’immigration se sont ouvertes. Une fois là, on croyait qu’on allait facilement trouver un travail, mais on était venu en pleine récession paraît-il et on croyait que les portes s’étaient fermés, car on est resté 3 mois sans travail et pour nous c’était beaucoup, car on avait dépensé toutes nos économies et on a commencé à s’endetter par ci et par là, et on s’est demandé qu’allons nous faire et est-ce qu’on avait pris la bonne décision de venir ici, et au moment ou tout paraissait noir et sans issu, mon mari a été accepté pour un travail. Je me rappelle encore très bien de la date, c’était le 18 décembre, et maintenant quand j’y pense, je me dis c’est très rare d’engager des personnes une semaine avant Noël, mais c’était effectivement notre cadeau de Noël.

    Parfois quand on demande des choses à Dieu sa réponse peut être immédiate mais des fois cela peut prendre du temps. On est tout le temps trop pressé ce qu’on demande on le veut immédiatement, il faut apprendre à être patient et lui faire confiance. On a qu’à se rappeler de l’histoire d’Abraham, combien d’années a-t-il attendu avant que la promesse de Dieu se réalise. On doit être sûr que Dieu a un plan pour nos vies et il sait très bien faire les choses. Or des fois on essaye de réaliser nous-même les plans de Dieu et des fois on pense que la réalisation est pour tout de suite.

     

    Pour conclure

     

    Je peux vous dire que le fait de préparer cet exposé, m’a permis de regarder un peu ma vie et de réaliser que Dieu a été toujours présent , il m’a toujours guidé, m’a tenu par la main, m’a porté dans ses bras, m’a montré le chemin, m’a donné tout dont j’avais besoin. Et si des fois ou plusieurs fois je n’ai pas pris les bonnes décisions, c’est parce que c’est moi qui n’a pas voulu l’écouter ou être guidée par lui. Il est toujours là, prêt à me reprendre, à me réconforter, à panser mes blessures, à me pardonner et à me ramener au troupeau, et ce n’est pas juste à moi qu’il fait cela, mais c’est à chacun de nous.

    Je vais conclure avec le verset du psaume 23

    Tu es mon berger, O Seigneur

    Tu me guides sur les chemins de vie.

    Si je traverse les ravins de la mort,

    je ne crains rien

    car tu es avec moi

    Amen

    et merci de votre attention.


Pour nous contacter :

E-Mail : luc@ieschoua.org

Modifié le  14-02-2012.