IESCHOUA

Parcours X Accueil | Nous contacter

Accueil
Haut
Mission
Vie de Jesus
Meditations-GRUN
Evangile St Luc
Evangile St Matthieu
Evangile St Jean
Evangile St Marc
Croisiere
Nourriture du coeur
Forum  Prieres
Témoignages
Chants
Prieres & Reflections
La passion
Suggestions
Liens
Forum discusions

PARCOURS X

Le Nouveau Temple :  Le Fils de l’homme

Luc 19, 45-48;   21, 5-6;   22 ,66-71

par : Jacqueline et Albert Siag

Le geste de Iéschoua de chasser les vendeurs du parvis du Temple a sans doute été déterminant pour motiver son arrestation.  Il a choqué et heurté les grands prêtres, car le Temple est au cœur de la vie d’Israël;  c’est là que le Juif pouvait entrer en relation avec Dieu soit pour le remercier par des offrandes, soit pour implorer son pardon en échange de sacrifices d'animaux.

Ce geste de Iéschoua ne dit pas seulement sa volonté de restaurer la pureté du Temple, mais surtout pour mettre fin aux sacrifices et aux offrandes à l’intérieur du Temple.

Déjà Jean le baptiste avait remplacé les sacrifices pour les péchés par un baptême qui signifiait la conversion.  Pour Iéschoua, Dieu donne son pardon, à travers l’amour des humains, dès qu’un pécheur s’ouvre à son amour.  

Dès lors, les actions de Iéschoua se comprennent comme quelque chose de plus qu’une protestation contre les changeurs :  il s’agit d’un geste prophétique contre le comportement des juifs au Temple.  À cette époque, il y avait plusieurs groupes de juifs qui, pour des raisons diverses, s’opposaient à la prétention que le Temple de Jérusalem était le seul lieu de prière; il ne faut donc pas être surpris de voir Iéschoua adopter une position similaire.

A travers ses élites, le Temple dominait la vie religieuse et politique à Jérusalem. Le fonctionnement nécessaire et légitime du Temple reposait sur un enchevêtrement d’intrigues et de corruption.  Le style de vie des prêtres, riches propriétaires de maisons, a bien pu être choquant pour Iéschoua. Les paroles prophétiques de Iéschoua, entre autres l’annonce de la destruction du Temple, ont sans doute précipité sa chute  ainsi que son arrestation.

En effet dans la croyance et la tradition reçue des prophètes, l’abandon du Temple et sa destruction étaient considérés comme la conséquence de la rupture de l’Alliance de Dieu avec son peuple. La résurrection du Christ est donc une nouvelle Alliance et le véritable sanctuaire de Dieu, c’est l’être humain.  La présence de Dieu peut également se concevoir  parmi les hommes. Le temple où Dieu se laisse rencontrer est aussi la vie de tout homme, où se vit l’Esprit de  communion.

L’expression Fils de l’homme a sa source dans le livre de Daniel;  elle décrit le peuple des saints du Très-Haut  (Dn 7,13-14; 17-18) à qui Dieu confie d’établir son règne sur la terre.  Le Fils de l’Homme devient ainsi le véritable sanctuaire de la présence de Dieu : le nouveau Temple. 

Affirmer que le Fils de l’homme siège à la droite de Dieu, c’est pour Iéschoua affirmer sa communion avec le Père et donc la vérité de son Évangile. La venue de Iéschoua dans notre histoire crée une solidarité de lui à nous et de nous à lui.


Pour nous contacter :

E-Mail : luc@ieschoua.org

Modifié le  14-02-2012.