IESCHOUA

Pistes de réflexions Accueil | Nous contacter

Accueil
Haut
Mission
Vie de Jesus
Parcours
Evangile St Luc
Evangile St Matthieu
Evangile St Jean
Evangile St Marc
Croisiere
Nourriture du coeur
Forum  Prieres
Témoignages
Chants
Prieres & Reflections
La passion
Suggestions
Liens
Forum discusions

Pistes de réflexions : la guérison du démoniaque gérasénien (Marc 5,1-29) (prises du web)

On se trouve dans ce qu'on appelait à l'époque la Décapole, à l'Est du Jourdain.

Un homme... possédé d'un esprit impur:

L'Écriture, tout en attribuant souvent des maladies à l'influence malfaisante des puissances démoniaques, distingue clairement entre maladie et possession démoniaque (Marc 1:32). Ce qui caractérise ce trouble d'origine religieuse et non simplement psychique est le fait que le possédé ne s'exprime pas librement, mais que le démon parle à travers lui, lui faisant dire ce qu'il ne voudrait pas dire et l'obligeant généralement à proférer des blasphèmes. Ce mal terrible qui résiste à tout traitement médical ne peut être traité que par l'exorcisme par lequel l'esprit impur est chassé du possédé. Le démoniaque gérasénien  hantait les tombes taillées peut- être dans les falaises surplombant le lac. Il vivait nu, s'en prenant aux passants et rendant l'endroit dangereux. Souvent on avait tenté de le maîtriser, mais sans succès. Il était doué d'une force surnaturelle que personne ne pouvait dompter. Nuit et jour il hantait la campagne, semant la terreur et se blessant à l'aide de pierres.

Ayant vu Jésus de loin, il accourut:

Le démon aurait dû normalement l'obliger à fuir le Seigneur, pour empêcher celui-ci de le secourir. Au lieu de cela, le possédé accourut et se prosterna devant lui. Une puissance plus forte encore que celle du démon s'exerçait en lui, celle du Christ. Il prit la parole, ou plutôt se mit à hurler. La puissance de Satan se dresse contre celle du Christ.

 Qu'y a-t-il entre moi et toi?

Rien de commun, bien sûr. Ce qui signifiait: "Laisse-moi tranquille!" Le démon révèle ainsi sa connaissance surnaturelle du Christ. Le possédé n'avait jamais rencontré le Seigneur ni approché ceux qui l'avaient côtoyé. Cependant il le connaissait très bien, l'appela par son nom et confessa qu'il était le Fils du Dieu Très-Haut (V.7). Puis il le conjura de ne pas le tourmenter. Satan sait en effet pourquoi Jésus est venu dans le monde, pour le détruire et anéantir son pouvoir (1 Jean 3:8).

Quel est ton nom?

Quelque chose d'important va se produire. Jésus demande au possédé comment il s'appelle. Sans doute veut-il montrer aux disciples qu'il est sous l'emprise d'une foule de démons. C'est ainsi que Marie- Madeleine avait été délivrée de sept démons (Luc 8:2; cf. Marc 16:9). "Légion". Une légion romaine comptait 6.000 hommes. De nombreux esprits impurs habitaient dans ce malheureux et le tourmentaient sans cesse.

Une fois que son nom est dévoilé, les démons se font encore plus suppliants. Ils prient Jésus de ne pas les chasser du pays. Luc précise: dans l'abîme. Donc de ne pas les anéantir. Or il y avait là un troupeau de cochons. Nous sommes en Décapole, tétrarchie de Philippe, dans un territoire moitié juif et moitié païen, tandis qu'en Judée et en Galilée on n'élevait pas de cochons, animaux impurs par excellence. Les démons étant impurs eux-mêmes devaient se sentir à l'aise en compagnie des porcs. Jésus leur permit d'entrer en eux. Aussitôt ils se précipitèrent dans le lac, du haut des falaises, et moururent. Leurs propriétaires subirent ainsi une perte énorme. 2.000 bêtes. Les démons furent les auteurs directs de leur mort et Jésus, en exorcisant ce malheureux, a montré de quelle terrible puissance il le délivrait.

Ayant vu cela, les gardiens s'enfuirent et racontèrent ce qui s'était passé. Sans doute firent-ils un rapport aux propriétaires du troupeau. Tout le monde accourut, car la nouvelle s'était répandue comme une traînée de poudre. Quant au possédé, il était entièrement délivré, calme, et se comportait tout à fait normalement.

Marc donne beaucoup de détails pour montrer le caractère extraordinaire de l'intervention du Christ, pour souligner aussi l'attitude incompréhensible des gens du coin qui demandent au Christ de quitter illico leur région. Les démons savaient ce qu'ils faisaient en sollicitant la permission d'entrer dans les cochons. En provoquant leur mort, ils dressèrent la population contre Jésus et obtinrent qu'il quitte le pays. Et avec Jésus repartaient l'Évangile, la proclamation du Royaume de Dieu et l'offre du pardon et du salut. Satan sut entraver l'action du Seigneur, au moins de ce côté-là du Jourdain. Pour ce qui est des propriétaires du troupeau, ils ont payé trop cher la délivrance de cet homme. Quant aux gens du pays, ils craignirent son pouvoir, au lieu de l'adorer comme Messie. Le miracle les éloigna du Christ au lieu de les rapprocher de lui. Ils se sont laissé inquiéter par sa puissance au lieu de se laisser gagner par son amour et sa grâce.

Va dans ta maison, vers les tiens, et raconte!

Jésus ne lui demande pas de se taire, comme il l'a fait souvent, mais de raconter ce que le Seigneur a fait pour lui. Lui-même doit quitter le pays. Qu'il y ait au moins là un évangéliste, un homme pour parler. L'ancien possédé sera son porte-parole, le prédicateur de l'Évangile libérateur. Il faut que les habitants de la Décapole sachent que Yahvé les avait visités en la personne de Jésus de Nazareth, en accomplissant un grand miracle et en manifestant sa miséricorde. L'ancien possédé était un prédicateur sans formation et sans expérience, mais son message a dû être efficace, car on l'avait toujours connu comme un grand fou poussant des cris et terrifiant les passants. Prédicateur obéissant aussi, car il ne s'est pas contenté de témoigner dans son village, mais parcourut toute la Décapole pour raconter ce que le Seigneur avait fait pour lui. Cette région fut ainsi préparée à recevoir Jésus, quand il y retourna plus tard. Pour l'instant elle avait un missionnaire en la personne de ce miraculé. Au milieu des ténèbres de cette terre païenne luit un premier rayon de lumière divine, en attendant que le Christ, la lumière du monde, y exerce son ministère de prédicateur (Matthieu 4:25; Marc 7:31).

C'est le récit d'exorcisme le plus riche en détails de toute la Bible.

Thèmes de réflexion:

  • Jésus aux prises avec Satan et les démons. La lutte est inévitable, car il s'agit de forces antagonistes, farouches, et ils sont puissants tous les deux. Mais l'issue ne fait pas de doute. Jésus a paru afin de détruire les œuvres du diable. Tous les exorcismes pratiqués par lui n'étaient que le prélude de la victoire qu'il a remportée sur Satan en mourant et en ressuscitant pour le salut du monde.
  • Jésus-Christ a surgi dans la vie d'un homme. Avant, celui-ci était possédé par les puissances maléfiques, téléguidé par les anges des ténèbres, habité, agité et torturé par des forces auxquelles il ne pouvait pas se soustraire. Jésus intervient et le délivre. Le voilà paisible, heureux, disponible et prêt à suivre le Seigneur. Plus de démons, plus de forces aliénantes, plus de tortures, mais un monde nouveau. Il est libre et confiant, et il rend témoignage au Seigneur. Voilà ce que Jésus fait, quand il entre dans la vie d'un homme.

Pour nous contacter :

E-Mail : luc@ieschoua.org

Modifié le  14-02-2012.