IESCHOUA

Pistes de réflexions Accueil | Nous contacter

Accueil
Haut
Mission
Vie de Jesus
Parcours
Evangile St Luc
Evangile St Matthieu
Evangile St Jean
Evangile St Marc
Croisiere
Nourriture du coeur
Forum  Prieres
Témoignages
Chants
Prieres & Reflections
La passion
Suggestions
Liens
Forum discusions

Pistes sur Jean (3,1-13) L’entretien avec Nicodème par Anselm Grün

Qu’est-ce qui préoccupe Nicodème ?

 Il est préoccupé comme nous tous par le problème du salut. La question de la réussite de la vie, de son intégrité, de sa complétude se pose à chaque être humain. Nicodème, tourmenté, vient à Jésus pour recevoir de lui une réponse à ses questions existentielles.

La réponse de Jésus :

Jésus perçoit la vraie préoccupation du questionneur, et avant même que Nicodème ait formulé sa question, il pose le vrai problème de son interlocuteur en affirmant : « Eh bien oui, répond Jésus, je dis qu'il faut être né là-haut pour voir le Royaume de Dieu» (3,3).

·                    Seul peut voir le Royaume de Dieu celui qui naît d'en haut, de Dieu.

·                     Il est arraché au monde des apparences ; le monde, avec ses exigences et ses attentes, est sans pouvoir sur lui.

·                    Il ne s'agit pas là seulement de la double origine de l'homme, né tout à la fois de la terre et de Dieu, mais aussi de l'évocation de la renaissance. La renaissance est une image du cheminement intérieur qui mène l'être humain vers sa véritable identité, le Soi

Que veut dire renaître de nouveau ?

 «Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l'esprit est Esprit» (3,6). C'est l'origine de l'homme qui importe. Qui est né de la chair se conçoit lui-même comme chair, c'est-à-dire se définit selon les critères de ce monde; qui est né de l'Esprit procède de Dieu et se conçoit lui-même comme tel.

La renaissance est l'éveil spirituel à la vraie réalité. Mes yeux s'ouvrent; j'ai du monde et de moi-même une compréhension nouvelle. « La naissance spirituelle rend l'homme capable de voir dans le temps la présence de l'éternité, dans l'histoire la fin de l'histoire, et dans le Christ incarné en l'homme le divin lui-même » (Leong, p. 83).

La véritable nature de l'homme, c'est d'être né de Dieu. Cela ne signifie pas simplement que l'homme est une créature de Dieu; cela, tout homme l'est. Celui qui est né d'en haut, de l'esprit, se conçoit lui-même comme ayant son fondement ultime en Dieu même. Renaître c'est entrer en contact avec cette véritable origine. Le nouvel  homme se comprend et ne se sent plus accablé par son néant.

Comment Jésus explique cette renaissance ?

Jésus répond: «Le vent souffle où il veut, tu entends sa voix sans savoir d'où il vient ni où il va. Ainsi va tout homme né du Souffle» (3,8). La renaissance est aussi incompréhensible et mystérieuse que le vent, insaisissable et non maîtrisable, et se manifestant pourtant à ses effets. Qui est né de Dieu se comporte autrement, de lui émane un autre rayonnement ; il est libre, il est vivant, traversé par un torrent de vie.

 « Comment faire ? » (3,9).

Seul peut nous informer vraiment sur l'origine de notre existence celui qui, venu du ciel, est descendu vers nous : Jésus, le Maître, l'initiateur.

Conclusion :

Le seul fait de  poser cette question me libère des problèmes qui me retenaient prisonnier et produit déjà un effet salvateur. Ma véritable origine, c'est le ciel ; je ne peux décrire cela avec des notions terrestres, mais savoir que mon centre est de nature spirituelle me permet de ne plus toujours graviter autour de la surface des choses. Ce qui règne en moi, ce n'est plus l'ego centré sur lui-même ; c'est le vrai Soi, dans lequel s'est empreinte l'image de Dieu et qui se soustrait à toute connaissance humaine.


Pour nous contacter :

E-Mail : luc@ieschoua.org

Modifié le  14-02-2012.