IESCHOUA

Les Béatitudes Accueil | Nous contacter

Accueil
Haut
Mission
Vie de Jesus
Parcours
Meditations-GRUN
Evangile St Luc
Evangile St Matthieu
Evangile St Jean
Evangile St Marc
Croisiere
Forum  Prieres
Témoignages
Chants
Prieres & Reflections
La passion
Suggestions
Liens
Forum discusions

Les Béatitudes

Luc, 6.17-38

Déclaration de Dieu des droits de l’homme au bonheur

Par Marta contrel

 

    Les Béatitudes, c'est le point culminant du Sermon de la Montagne. Ce sermon a eu lieu sur le mont Kurun Hottin, au bord du Lac de Tibériade, près de Capharnaüm. Jésus est resté dans cette région une grande partie de sa vie publique et il y en a réalisé beaucoup de miracles.

 

    Le texte des Béatitudes a été écrit en araméen par Mathieu. Mathieu, lorsqu'il porte de Bienheureux , utilise le mot grec «makarios» qui était un terme honorifique réservé aux dieux de l’Olympe et aux rois. Dans notre monde latin, qui est très inspiré du grec, on le trouve aussi pour désigner certains membres importants du clergé. Ce qui veut dire que le mot Bienheureux parle du bonheur comme d’un attribut divin. Jésus commence son enseignement en regardant les foules et ses disciples et il s'exclame Bonheur, Bonheur, c'est le mot clé de cet enseignement de Jésus. Dans les Béatitudes, Dieu réitère aux hommes les promesses faites au peuple d’Abraham. C'est la Grande Charte du bonheur.

 

    Les Béatitudes répondent au désir naturel de l’homme d'être heureux,le soutiennent dons les épreuves et offrent le réconfort et l'espoir d'une récompense finale. Dieu s’adresse à chacun d’entre nous et nous interpelle, nous place face à des options morales difficiles, renverse notre échelle de valeurs pour finalement nous inviter à demander la grâce de l'Esprit Saint pour arriver au but ultime.

 

    Mathieu nous dit : « Soyez parfaits comme votre Père céleste » Cheminer vers la perfection consiste à réaliser ce qui nous a été destiné en suivant l’enseignement de Jésus qui nous dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie ».

 

    Contrairement à l'image que l'on peut donner d'une religion de sacrifice, image qui a été stigmatisée par le symbole de la croix, nous savons que la croix est le symbole de l'amour de Dieu qui à travers son Fils nous dit : « Je t 'aime tellement que je donne ma vie pour toi.» Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, cette grande amoureuse de Jésus, nous dit : « Le chemin de la Croix est un chemin d'amour, je vis d'amour. »

 

    Le mot Bonheur en hébreu signifie mouvement. Il n’y a pas de bonheur statique, il n'y a qu’une participation à l’amour qui est toujours en mouvement

 

  L'amour qui pardonne

  L’amour qui donne l'amour

  L'amour qui reçoit l'amour

  L’amour qui transmet sans arrêt

 

     Le chapitre 13 de l'épître aux Corinthiens de Paul nous illustre de façon très belle le rôle de l'amour. « j'aurai beau parler toutes les langues de La terre et du ciel, si je na pas la charité, s'il me manque l’amour, je ne suis qu'un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.»

 

  Voici, à mon avis le principe de base des Béatitudes.

 

 

  Marta Contrel

  15 octobre 2004


Pour nous contacter :

E-Mail : luc@ieschoua.org

Modifié le  14-02-2012.