IESCHOUA

La mission universelle du Ressuscité Accueil | Nous contacter

Accueil
Haut
Mission
Vie de Jesus
Parcours
Evangile St Luc
Evangile St Matthieu
Evangile St Jean
Evangile St Marc
Croisiere
Nourriture du coeur
Forum  Prieres
Témoignages
Chants
Prieres & Reflections
La passion
Suggestions
Liens
Forum discusions

La mission universelle
du Ressuscité (28 16-20)

Anselme Grün

Cette scène conclusive marque le point culminant de tout l'évangile de Matthieu. Le message qu'il voulait nous apporter s'y trouve résumé en quelques mots: le Ressuscité est présent parmi nous. il nous suit sur tous nos chemins, et l'Église est chargée d'annoncer sa Résurrection au monde entier, car elle perpétue son action. Le Seigneur glorifié y est présent en personne, mais elle n'a pas le pouvoir de l'accaparer. Il reste celui qui envoie ses disciples à travers le monde afin qu'ils convertissent les hommes et les baptisent au nom du Dieu trinitaire.

Les disciples obéissent à l'ordre que les saintes femmes leur avaient transmis ; ils se rendent en Galilée. Sur la montagne que Jésus avait indiquée, ils se prosternent devant lui et l'adorent. Certains pourtant sont pris d'un doute (28,17) ; il n'en va pas autrement de nos jours. Le message de la Résurrection est fascinant, mais le doute s'insinue dans notre esprit: Comment faut-il vraiment le comprendre? Ne s'agit-il pas malgré tout d'une illusion? Pouvons-nous croire à ce que nous voyons? Nous oscillons entre la foi et le doute; l'une a besoin de l'autre pour ne pas s'approprier Dieu et ne pas se faire une idée trop précise de Jésus et de sa Résurrection.

Le point décisif, pour Matthieu, c'est ce que Jésus affirme de lui-même : « Tout pouvoir, au ciel comme sur la terre, m'a été remis. Allez parmi tous les peuples et faites-y des disciples/que vous immergerez au nom du Père/du Fils/et du souffle saint,/leur enseignant à observer tous les préceptes/que je vous ai transmis./ Quant à moi, je suis avec vous, chaque jour/jusqu'à la fin des Temps» (28,18-20). Jésus a tout pouvoir pour remettre les péchés et guérir les malades ; le Fils de l'homme viendra sur les nuages du ciel montrer sa puissance au monde entier. Même si dans la mort cette puissance a paru brisée, le Fils de Dieu est en réalité le Seigneur et Maître de ce monde. Dieu lui a donné cette souveraineté. Il est le Seigneur de tous les seigneurs, celui que tous ont attendu. C'est pourquoi les disciples doivent s'en aller par le monde et faire de tous les hommes d'autres disciples, sans user de violence mais laissant à chacun sa liberté. Nous sommes donc chargés de conquérir les cœurs afin que nombreux soient les convertis et les baptisés. Le message s'adresse à tous les individus et à tous les peuples, Juifs et Grecs ; nul n'est exclu. Le ministère de Jésus, même s'il ne l'a exercé sur terre qu'en un temps et un lieu limités, se répercute sur le monde entier, qu'il doit sauver et transformer.

De ses disciples, Jésus attend trois démarches. La première est qu'ils aillent gagner d'autres disciples encore, qu'ils soient aussi convaincus et convaincants dans leur prédication que Jésus le fut lui-même. Ils devront, par leur vie, porter témoignage pour Jésus Christ et pour la confiance en Dieu, notre Père, qu'il n'a pas seulement évoqué pour nous mais qu'il a fait apparaître à nos yeux par sa vie et sa mort. Faire des hommes des disciples de Jésus, pour moi cela veut dire les initier à Jésus dans l'expérience intérieure; selon l'évangile de Matthieu, c'est avant tout l'expérience de la confiance et de la liberté des enfants de Dieu, et celle de l'Église, la nouvelle communauté à laquelle Jésus Christ glorifié invite les humains de tous les peuples et de toutes les cultures, de toutes les confessions et de toutes les religions.

La deuxième démarche, c'est le baptême. Quiconque est gagné à Jésus doit être impliqué par le baptême dans la vie du Dieu trinitaire au nom duquel il le reçoit et de qui il devient la propriété. Il n'appartient plus aux hommes et à leurs attentes, mais à Dieu seul, qui l'accueille dans la communauté du Père, du Fils et du Saint-Esprit. C'est en Dieu que les hommes feront l'expérience de leur véritable dignité, celle de fils et de filles de Dieu. On pourrait définir cette deuxième démarche comme la dimension mystique du christianisme, celle de l'expérience d'un Dieu toujours ouvert à nous et vers nous. Impossible de parler de Dieu sans parler aussi de l'homme, ni de l'homme sans voir en lui celui que la communauté du Dieu trinitaire accueille.

La troisième démarche consiste à observer les commandements. Pour Matthieu, il n'est pas de foi sans dimension éthique. Il ne suffit pas de faire l'expérience de Dieu, de sentir sa proche présence salvatrice, d'être en lui ; la foi demande que nous suivions tous les commandements que Jésus nous a donnés. Il ne nous a pas enseigné seulement le Dieu miséricordieux que nous prions en toute confiance et auprès de qui nous nous sentons en sécurité. Il a aussi révélé pour nous, aujourd'hui, la volonté de ce Dieu et nous engage à l'accomplir dans nos actes. L'ultime mission proclamée par Jésus manifeste encore une fois le propos de l'évangile de Matthieu : en racontant la vie de Jésus, il veut nous gagner pour la communauté de l'Église, nous faire accéder par le baptême à l'amour du Dieu trinitaire. Il nous enjoint de changer notre comportement pour le rendre conforme à la Parole de Jésus, et à témoigner ainsi pour son message, qui prête à l'homme des possibilités nouvelles.

Matthieu clôt son évangile sur l'assurance donnée par Jésus : « Quant à moi, je suis avec vous, chaque jour, jusqu'à la fin des Temps» (28,20). Jésus reprend ici celle que Yhwh donnait à Moïse dans le buisson ardent (Ex 3,14-15). Jésus, c'est cet Emmanuel, Dieu avec nous, déjà annoncé à Joseph avant sa naissance. Le Ressuscité accompagne ses messagers et vient lui-même, à travers eux, vers tous les peuples. C'est ainsi que l'Église poursuit et élargit le ministère de Jésus ; en elle le Ressuscité vient en personne vers les hommes et les ouvre à la vie. Mais cette promesse est avant tout un encouragement donné à ses disciples : il est près d'eux avec sa force et son enseignement, mais aussi comme celui qui les aime et veut leur manifester cette présence miséricordieuse que Matthieu n'a cessé d'évoquer.


Pour nous contacter :

E-Mail : luc@ieschoua.org

Modifié le  14-02-2012.