IESCHOUA

Réflexions sur la parabole des talents Accueil | Nous contacter

Accueil
Haut
Mission
Vie de Jesus
Parcours
Evangile St Luc
Evangile St Matthieu
Evangile St Jean
Evangile St Marc
Croisiere
Nourriture du coeur
Forum  Prieres
Témoignages
Chants
Prieres & Reflections
La passion
Suggestions
Liens
Forum discusions

Pistes de réflexions sur la parabole des talents. Matthieu (25,14-30)

C’est quoi le thème de cette parabole ?

Si nous aussi nous enterrons notre talent, nous refuserons de vivre ; le thème de cette parabole, c'est la peur et la confiance. Les deux premiers serviteurs savent faire un bon usage des talents que leur maître leur a confiés ; ils ne sont pas récompensés pour ce qu'ils ont fait, mais pour leur confiance. Qui recule devant le risque enterre son talent, comme le troisième serviteur. Il s'est senti défavorisé par rapport aux deux autres, il s'est comparé à eux, et il a refusé son sort parce qu'il s'estimait inférieur.

Qu’est ce qu’il veut Jésus de nous ?

  • Avoir confiance en lui.
  • Bien comprendre Dieu : Dieu ne juge pas et ne punit pas. Il ne fait pas peur. Si j’ai une fausse image de Dieu ma vie ne sera que pleurs et grincements de dents ; si j’ai peur de Dieu, ceci paralysera et m'empêchera de vivre.
  • Ne pas avoir peur. Jésus veut que j’utilise mon talent et agir et non l’enfouir. Si je veux tout contrôler je perdrai le contrôle de ma vie. Le serviteur était trop hésitant et indécis. Le maître lui reproche de n'avoir pas agi autrement en dépit de la mauvaise image qu'il avait de sa sévérité ; Mais cet homme s'est montré incapable de gérer son avoir, et c'est pourquoi son talent lui sera retiré et ira au premier serviteur. Qui vit dans la peur, comme le troisième serviteur, se détruit lui-même, se prive de la vie en refusant celle qu'il a.

Que représentent les talents ?

Ces serviteurs, sont les hommes auxquels Dieu a confié sa fortune ; à chacun, Dieu a confié quelque chose. Les talents sont la Parole de Dieu ; les cinq talents signifieraient alors la compréhension de l'Écriture selon l'Église, les deux talents renvoient à ceux qui joignent à la compréhension de la lettre celle de l'esprit, et le talent unique veut dire que l'on en reste à la lettre. La multiplication des talents signifiait alors soit une compréhension approfondie de l'Écriture, soit la fécondité que l'amour donne à notre vie. La peur fait que l'on reste centré sur soi-même, incapable de se donner par amour.

Cette parabole est  une invitation à vivre dans la confiance et non dans la crainte. Jésus chasse notre peur par la peur, afin que nous prenions le chemin de la confiance et de l'amour. Celui qui s'apitoie sur lui-même doit ouvrir les yeux, cesser de se crisper sur sa personne et trouver le courage de vivre sa vie.


Pour nous contacter :

E-Mail : luc@ieschoua.org

Modifié le  14-02-2012.