IESCHOUA

Réflexions 2 Accueil | Nous contacter

Accueil
Haut
Mission
Vie de Jesus
Parcours
Evangile St Luc
Evangile St Matthieu
Evangile St Jean
Evangile St Marc
Croisiere
Nourriture du coeur
Forum  Prieres
Témoignages
Chants
Prieres & Reflections
La passion
Suggestions
Liens
Forum discusions

Méditations

«Le témoignage des premiers disciples»

Jean 1, 35-51

A travers cet évangile  sur la vocation des premiers disciples, Jean nous révèle que Jésus n’était pas un solitaire. Il avait des moments de solitude  et de prière  mais  il nous a montré tout au long de sa vie publique, qu’il voulait vivre en communauté. La preuve est qu’il regroupe des disciples autour de lui. Il prend l’initiative et va à  leur recherche, il les appelle par leur nom ou bien il change leur nom comme dans le cas de Simon qu’il a appelé Céphas qui signifie pierre.

Jésus  ne forme pas ses disciples  dans une classe ou dans un atelier, il ne fait même pas un  manuel (il est intéressant à noter que Jésus n’a rien écrit lui-même) Il choisit et il appelle avec des phrases comme «Viens et suis-moi», «N’aie pas peur» Il va chez des gens de toute condition. Ce qui compte pour lui c’est le «oui», que la personne soit prête à le suivre . «Venez et vous verrez», c’est la réponse qu’il donne à ceux qui le demandent «Où demeures-tu» (1,38)

Jésus veut être en relation avec ses disciples dans un esprit de service non pas pour être servi.

Les disciples qui ont connu Jésus ont eu la chance d’être formés par lui à travers son enseignement et ses miracles, eux, à leur tour ils sont allés parler de Jésus à d’autres personnes, en leur disant «Nous avons trouvé le Messie» (1,41) ils furent les premiers médiateurs. Aujourd’hui Jésus nous forme à travers  son église et la communauté par l’étude et la lecture de ses évangiles.

Combien d’entre-nous ont trouvé Jésus à travers une épreuve, une rencontre, une recherche minutieuse ? Il est essentiel de savoir que pour pouvoir rencontrer Jésus il est important

- de faire une démarche de notre part (1,46)

- d’être convaincus qu’il marche toujours avec nous, même dans la solitude, dans la lutte quotidienne, dans la souffrance et même lorsque nous sommes victimes de tentations.

- de savoir qu’il ne nous demande pas de nous présenter devant lui avec une vie bien rangée. Il nous connaît (1,48)

-d’être persuadés qu’il nous permet un questionnement pour passer du doute à l’espoir comme dans le cas de Nathanael (1,48-49)

Une fois que nous avons rencontré Jésus nous ne devons pas rester dans le silence. Avec l’aide de l’Esprit Saint nous devons partager avec d’autres personnes cette merveilleuse aventure qui est la rencontre de Jésus. Pour cela nous n’avons pas besoin d’avoir de grandes connaissances théologiques ou bibliques, si importantes soient-elles.  C’est le témoignage de l’impact de Jésus dans nos vies qui est important.

Marta Contrel

26 octobre 2006-10-26


Pour nous contacter :

E-Mail : luc@ieschoua.org

Modifié le  14-02-2012.