IESCHOUA

Pistes de réflexions Accueil | Nous contacter

Accueil
Haut
Mission
Vie de Jesus
Parcours
Evangile St Luc
Evangile St Matthieu
Evangile St Jean
Evangile St Marc
Croisiere
Nourriture du coeur
Forum  Prieres
Témoignages
Chants
Prieres & Reflections
La passion
Suggestions
Liens
Forum discusions

Pistes de réflexions sur « Le témoignage des premiers disciples » (Jean 1,35-51) par Anselm Grün

Nous sommes appelés à être ses disciples 

Les disciples apprennent peu à peu à mieux connaître Jésus. Ces disciples symbolisent les chrétiens que nous sommes ; en eux, nous voyons comment nous accédons nous aussi à la foi. Les disciples vivent des expériences que nous devons vivre nous-mêmes, au fil de notre évolution spirituelle.

Comment devenir ses disciples ?

Ses disciples sont toujours conduits vers Jésus par des médiateurs. Nous sommes à leur image : pour accéder au Christ, nous avons besoin des autres. «Chercher et trouver, venir et voir » ; ces quatre mots résument le devenir qui fait de nous des disciples.

·        Il s'agit de chercher Jésus, en suivant la trace de notre désir profond. Si nous cherchons, nous trouverons.

·         Le chrétien va vers Jésus pour voir, et en Jésus c'est le ciel qu'il verra, grand ouvert. « Vous verrez le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre tout au-dessus du Fils de l'homme.» L'échelle de Jacob a toujours été considérée comme une image de la contemplation. Ce que Jacob a alors vu s'accomplit en Jésus Christ. En Jésus, c'est le ciel qui s'ouvre au-dessus de notre vie; nous reconnaissons en lui le lien entre le ciel et la terre, entre Dieu et les hommes.

·     «Que cherchez- vous ? » Ils lui dirent : « Rabbi - c'est-à-dire Maître – où demeures-tu ? » (1,38). La question fondamentale est de savoir ce que nous cherchons. «Que cherches-tu ? » Telle est la première parole que Jésus adresse à chacun de ceux qui voudraient le suivre : «Que veux-tu faire de ta vie ? Quel est ton plus profond désir?»

·         Les disciples demandent en réponse: «Où demeures-tu?» C'est en cela que consiste la vocation : demeurer chez Jésus, rester auprès de lui, s'y sentir chez soi. Jésus nous accueille dans sa demeure. Ce qui compte pour lui, ce n'est pas la maison terrestre, c'est la maison de Dieu. C'est en Jésus qu'il nous est permis de demeurer chez Dieu.

·        «Venez, vous verrez » (1,39). Il ne suffit pas de simplement écouter ceux qui parlent de Jésus. Etre disciple implique d'expérimenter par soi-même en compagnie de Jésus. Regarder Jésus et voir en lui Dieu lui-même.

Que signifie être le disciple du Christ ?

·        Devenir disciple signifie devenir un être humain complet. Si je demeure où demeure Jésus, mon humanité s'accomplit, j'accède à la complétude et au salut, je parviens au but.

·        Pierre n'est pas le premier à croire en Jésus. Ce qui compte, ce n'est pas d'être le premier à croire, c'est d'être appelé par Dieu à remplir une mission bien définie.

·        Deux autres disciples sont ensuite appelés par leur nom : Philippe et Nathanaël. Nathanaël signifie «don de Dieu»; Jésus le nomme «un israélite sincère» (1,47), dépourvu de fausseté. Jésus lui dit l'avoir vu sous le figuier où il étudiait la Torah et vivait une expérience spirituelle profonde. Jésus connaît chacun et voit au plus profond de son cœur. Nathanaël, qui s'écrie: «Rabbi, tu es le fils de Dieu, roi d'Israël» (1,49). Nous ne pouvons pas nous approcher de Jésus sans être percés à jour, confrontés à ce que nous sommes en vérité. Dans la rencontre de Jésus, le croyant voit sa propre existence dévoilée et illuminée. 

·        Ses disciples reconnaissent en Jésus l'Agneau de Dieu, le Rabbi, le Messie, le Fils de Dieu, le roi d'Israël et, pour finir, le Fils de l'homme au-dessus duquel les anges montent et descendent. Par les actes et les paroles de Jésus, le disciple est initié à son mystère; en lisant, il doit toujours savoir qu'en Jésus le ciel est ouvert, que Dieu lui-même se donne à voir. Jésus rétablit le lien rompu entre le ciel et la terre et renouvelle pour les hommes la bénédiction jadis reçue par Jacob; c'est ainsi seulement que l'homme accède à la vérité de son être.

Conclusion

Tout ce que fait Jésus vise à nous ouvrir le ciel, et ce qu'il dit à nous initier au mystère de Dieu. L'image de l'échelle devient ainsi une clé pour la lecture de l'Évangile.


Pour nous contacter :

E-Mail : luc@ieschoua.org

Modifié le  14-02-2012.